Je suis fatiguée de calculer mon ascendant, d’expliquer mes penchants,  de découvrir des techniques, ou de nouvelles musiques.
Je rêve de vider mes placards, d’alléger ma mémoire, d’effacer les tableaux et de brûler les photos.
Je ne veux plus maquiller mes yeux ou inventer des dieux.
Je veux respirer l’instant, regarder le vent, sentir la terre, rencontrer la pierre et me laisser simplifier…
Je n’en peux plus d’approcher des chamanes, d’écouter des éveillés, de chercher…
Il n’y a rien à trouver.
Je veux juste laisser la vie me danser.
Et je peux te rencontrer dans le souffle de l’instant, en marchant, en chantant, en riant ou parlant mais sans expliquer, sans calculer, sans maquiller.
Sans savoir, sans pouvoir, sans chemin.
Je ne suis, ne serai, ni chamane, ni medium, ni passeuse, ni gourou, ni sorcière…
J’aspire à la nudité.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.