header-seminaire-n2-longs

Les séminaires longs

Thérapie transpersonnelle Respiration Holotropique


Témoignages de participants

Après des dizaines de séminaires plus longs en été, en automne, ou au printemps, des séminaires à l’étranger, l’équipe de Souffle et Thérapie propose aujourd’hui de manière irrégulière des séminaires de quatre à six jours, toujours organisés autour d’expériences de Respiration Holotropique : essentiellement à ce jour les séminaires Aquanima (Respiration Holotropique en eau chaude) et parfois des séminaires plus « chamaniques » avec des rituels traditionnels comme la hutte de sudation, la quête de vision, …

AQUANIMA Respiration Holotropique en eau chaude

Depuis 2004 les séminaires Aquanima ont rassemblé des groupes pour des Respirations Holotropiques adaptées en eau chaude à 37°. Depuis quelques années, nous animons ces séminaires en Roumanie au pied des Carpates pour plonger à la fois dans cette nature encore sauvage et, dans la piscine, pour l’expérience en eau chaude : un retour aux sources, une plongée dans les profondeurs de l’être, à la fois possibilité de régression vers des étapes très archaïques mais aussi accès à une expérience de liberté extraordinaire, de transcendance et d’extase. Le lieu construit par Daciana et Constantin offre une piscine spécialement étudiée pour ce travail  Au-delà de cette expérience, les séminaires Aquanima ont déjà permis à de nombreuses personnes de se réconcilier avec l’élément eau.

LE PROCHAIN SÉMINAIRE AURA LIEU DU 7 AU 12 MAI 2019. 

Prix * :

  • Inscription avant le 1er octobre 2018: 750 euros
  • Inscription à partir du 1er octobre: 850 euros

Le prix comprend le séminaire, l’hébergement en pension complète et tous les frais sur place excepté les vols (aller/retour pour Bucarest) et bien sûr les achats personnels, souvenirs etc…

L’organisation de ce séminaire Aquanima est prise en charge par Diana Willemin Pousaz.

Renseignements / Inscriptions : contactez Diana Willemin Pousaz  +41797056327 dwilleminpousaz@bluewin.ch

La hutte de sudation

sweat-lodge_Sous une forme ou une autre, la Sweat-Lodge, ou hutte de sudation est répandue dans de nombreuses cultures. Elle permet un véritable nettoyage du corps et aide à préserver une bonne santé. C’est une porte vers un monde de purification et de connexion profonde, avec soi, avec l’autre, avec la nature et les mystères de la vie. Le groupe vit l’ensemble de ce rite : la construction de la hutte, la mise en place du feu, les temps de l’expérience elle-même à l’intérieur de ce « ventre », la sortie comme une « naissance » et le lendemain l’intégration avec, entre autres, le démontage de la hutte dans la gratitude pour la générosité de la nature et des éléments. La Quête de Vision traditionnelle se pratique en solitaire, en pleine nature, face aux éléments et à soi-même et comporte plusieurs éléments qui peuvent être confrontant : la séparation de son milieu habituel, le retrait dans un lieu isolé et un jeune solitaire en pleine nature. L’initié apprend à voir autrement, à observer les signes et les présages que la nature lui adresse et à découvrir les secrets et les mystères que recèle son âme. Adaptée à nos sociétés modernes, la quête de vision peut être plus courte mais garde la confrontation avec la solitude et la nature comme principe de base.

Prochains séminaires "Souffle et Thérapie"
  1. Week-end Parents/jeunes

    vendredi 23 novembre 2018 / 20 h 00 min - dimanche 25 novembre 2018 / 18 h 00 min
  2. Séminaire 2 jours, week-end

    vendredi 30 novembre 2018 / 19 h 30 min - dimanche 2 décembre 2018 / 18 h 00 min
  3. Hommes, femmes: quitter l’idéal, trouver l’autre

    vendredi, janvier 4, 2019 / 19 h 00 min - dimanche, janvier 6, 2019 / 18 h 00 min
  4. Week-end Spécial Jeunes

    vendredi, janvier 11, 2019 / 20 h 00 min - dimanche, janvier 13, 2019 / 18 h 00 min
  5. Séminaire 2 jours, week-end

    vendredi, janvier 25, 2019 / 19 h 00 min - dimanche, janvier 27, 2019 / 18 h 00 min

“Ce n’est pas la fin de la souffrance mais bien le deuil de notre misère personnelle qui fait de nous des êtres libres.”

(Paule Lebrun)